Quand le jeu de société rencontre le jeu vidéo

“l’Homme n’est pleinement Homme que lorsqu’il joue” (Schiller).

Nous sommes tous joueurs, et même le plus sérieux d’entre nous retombe en enfance lorsqu’il voit une manette ou un plateau de jeu. Comme dans tous les domaines, deux écoles s’affrontent dans celui du jeu, donnant ainsi lieu à cette question existentielle: plateau de jeu ou gamepad ?

Certains diront que le jeu de société est plus convivial et surtout qu’il apporte un plaisir plus "réel" grâce au matériel physique; d’autres parleront d’immersion, d’évasion et de déconnexion avec la réalité, que procure le jeu vidéo. Et pourtant, nous verrons que les deux se ressemblent et ont des points communs. 

Le jeu de société est le premier à voir le jour en Égypte, en l’an -3000 avec l’ancêtre du jeu de l’oie, appelé le Mehen ou jeu du serpent. Ce n’est qu’au début du XXème siècle que l’édition du jeu de société débute avec le premier Monopoly en 1930. C’est ensuite développé le modèle que l’on connaît tous aujourd’hui, avec un circuit d’auteurs, d’éditeurs et de distributeurs. Quant au premier jeu vidéo, il apparaît en 1958 avec le jeu Tennis for Two, qui proposait une simulation de jeu de tennis sur des ordinateurs reliés à des oscilloscopes.

Au fil des années, les jeux de société accroissent le développement de nombreuses mécaniques et créent plusieurs catégories de jeu, tandis que les jeux vidéo mettent l’accent sur des univers bien précis et le développement de thématiques fortes. Le jeu vidéo prend réellement son envol en 1986 grâce à la firme Nintendo et le célèbre Mario Bros, connu aujourd’hui dans le monde entier. Les auteurs de jeux de société, quant à eux, assistent à l’apparition du genre vidéoludiques comme les jeux de cartes sur ordinateur, téléphone ou ipad, et commencent à s’en inspirer au début des années 2000, segmentant ainsi le marché des jeux avec notamment le développement des applications mobiles issues de jeux de société.

Force est de constater aujourd’hui que jeux vidéo et jeux de société évoluent et s’inspirent les uns des des autres. Voici donc une liste de quelques adaptations de jeux de société et jeux vidéo.

Les jeux vidéo adaptés en jeux de société

Pac-Man

Le classique “Pac-Man”  est un des titres les plus populaires sur borne d’arcade à sa sortie en 1979. Le but du jeu est de déplacer Pac-Man, petit smiley aux gants de boxe, dans un labyrinthe et de lui faire dévorer un maximum d’aliments sans se faire attraper par les fantômes qui le pourchassent.  Le jeu est adapté en jeu de plateau en 1982, en reprenant les mécanismes de son aîné, avec un système de jeu en tour par tour entre les héros et les fantômes, mais surtout en créant un jeu à plusieurs.

Doom

“Doom” est une licence référence du jeu de tir subjectif. Le premier, datant de 1993, est reconnu comme étant un pionnier du genre grâce à ses graphismes en 3D immersif, et au jeu multijoueur en réseau. Ce dernier fait l’objet d’une première adaptation en jeu de société en 2004. Un joueur y incarne la horde de démons tandis que les autres joueurs doivent accomplir de façon coopérative certaines missions, afin de survivre et gagner la partie. Suite au succès de la licence, le jeu vidéo est sujet à un “reboot” en 2016, ce qui débouchera sûrement sur une nouvelle adaptation du jeu de société.

The Legend of Zelda

Qui ne connaît pas ce jeu d’action et d’aventure développé par Nitendo en 1986 ? L’éditeur Milton Bradley crée en 1988 un jeu de société “The legend of Zelda” en reprenant l’univers d’Hyrule avec le fameux link ainsi que la même mécanique, puisque les joueurs doivent franchir différents mondes à l’aide de tuiles magiques. Les plus grand fans retrouveront également plus tard le Monopoly sur le thème de Zelda et dernièrement le jeu de société développé par Merchoid et appelé “Clue: The Legend of Zelda”

Les exemples de jeux vidéos adaptés en jeux de plateau sont encore nombreux, on pourrait citer de gros titres comme Bioshock, Mario ou encore Gears of Wars. Cependant, les adaptations dans le sens contraire existent aussi, comme le démontreront les exemples suivants.

Les jeux de société adaptés en jeux vidéo

Monopoly

Le Monopoly, classique incontournable du jeu de société est adapté à de nombreuses reprises en jeu vidéo sur de nombreuses plateformes allant de la Gameboy à la Xbox One. L’adaptation est considérée comme un franc succès et propose la même mécanique de jeu que la version plateau. Soit, lancer un dé, se déplacer, choisir d’acheter. L’adaptation est si fidèle, que le jeu laisse la possibilité au joueur, mais aussi à l’IA de tricher (à ses risques et périls).

Risk

Pour rester dans les classiques, Risk, le célèbre jeu de guerre stratégique est adapté sur la Playstation, première du nom, en 1997. Son adaptation fidèle s’aventure même à proposer de nouveaux modes de jeu qui seront repris dans le jeu de société Risk Legacy qui sortira quelques années plus tard. Avec le temps, les sources d’inspirations s’étendent à de nombreux autres médias tels que les romans ou films, comme par exemple l’adaptation du Seigneur des Anneaux en jeu de plateau.

Mais pourquoi donc adapter un jeu sur un autre support que l’original ? La réponse est simple : l’expérience de jeu.

Certains joueurs développent une relation particulière avec leurs jeux et y trouvent un certain plaisir à manipuler des pièces neuves. De plus, le jeu de société dit tout dans son nom; au coeur d’une société automatisée et électronique, le jeu de société devient un des seuls moments (avec l’apéro bien sûr!) où il est possible de se réunir entre amis et avoir de vrais interactions, sans l’intermédiaire d’une intelligence artificielle.

Depuis les années 2000, le milieu du jeu de société ne cesse de croître au point de pouvoir proposer aujourd’hui 2000 à 3000 sorties par an, soit un choix considérable de jeux. Néanmoins, le principal frein pour conquérir un nouveau public, reste l’apprentissage des nombreuses règles qui peut parfois s’avérer être décourageant, rebutant ainsi les nouveaux venus.

Au contraire, le jeu vidéo propose un mode de jeu plus intuitif. Ils ne sont en effet pas confrontés aux limitations temporelles ou géographiques qu’il y a dans le jeu de société. Le jeu vidéo s’adapte à toutes les langues et toutes les personnes, propose au joueur de jouer seul ou à plusieurs, autant qu’il le souhaite, et de commencer et d’arrêter une partie quand il le décide.

Aujourd’hui, certains éditeurs tentent d’allier le meilleur du jeu de société et du jeu vidéo, à travers des jeux “hybrides” dans lesquels il est possible de croiser plusieurs expériences de jeux, à travers notamment l’utilisation de tablettes.

S’inscrivent par exemple dans cette logique, World of Yo-Ho édité par Iello en 2015 qui propose ainsi une nouvelle manière de jouer. Plongé dans un univers de piraterie teinté de fantaisie, le jeu met en avant le plaisir du jeu de société allié aux mécanismes interactifs du jeu vidéo.  L’idée est simple; se déplacer à l'aide de son téléphone sur le plateau de jeu et vivre en temps réel les affrontements.

Et vous, quels sont vos adaptations préférées ? N'hésitez pas à les partager avec nous en commentaire. 

Rahim. 

Share article

Commentaires

Commentaires soumis à modération