Il était une fois l'aventure Morning

Aujourd’hui, je vous révèle l’origine, les coulisses et quelques anecdotes de l’aventure Morning démarrée il y a 6 ans déjà ! 

Les copains d’abord

Tout a commencé avec 3 amis et une idée : vendre des cubes sur internet. Nous étions alors bien loin de nous imaginer ce qui allait se passer. Ce projet sans grande prétention s’est mis en place grâce à nos compétences complémentaires et notre volonté de travailler ensemble, entre copains. Ébauche d’une étude de marché pour l’un, contact de fournisseurs pour l’autre, premières formalités administratives et autres divertissements du même genre pour le dernier. Le projet Morning était en train de naître.  

C’est au travers de ce projet en commun que Tim, Mathieu et moi avons renforcé notre amitié, tout en découvrant la réalité du monde professionnel. Et la bonne nouvelle c’est qu’après toutes ces années à partager cette expérience, nous sommes toujours les meilleurs amis du monde, dans les bons comme les mauvais moments !

Entrepreneurs à 19 ans ?

Peu d’expérience professionnelle à justifier, un marché et un écosystème globalement méconnu, un patrimoine personnel égal à 0, un « revenu » d’étudiant… Nous avions à cette époque absolument toutes les conditions nécessaires pour faire fuir n’importe quel banquier.

C’est forts de tous ces arguments que nous sommes allés négocier un prêt pour financer notre premier stock. Et contre toute attente, ce fut non sans peine, un succès !

S’en est suivi notre premier stock qui provenait de Chine et de Grèce, mais aussi d’un ancien site concurrent basé à Paris que nous sommes allés récupérer en voiture sous la neige depuis Toulouse. Une anecdote que nous ne serons pas prêts d’oublier et qui restera dans les annales de nos débuts.   

Vendre des cubes n’a pas toujours été un long fleuve tranquille et de belles histoires à partager. Morning a ainsi connu un tournant lorsque nous avons eu notre premier contrôle généralisé des douanes françaises dans nos bureaux. Tout avait été saisi et immobilisé pendant des semaines, bloquant par la même occasion notre activité !  Cette étape a été déterminante dans notre choix d’étendre la gamme de produits et elle nous a surtout appris à ne jamais nous reposer sur nos lauriers.  

À mon sens, c'est lorsque nous avons fait face aux plus grandes difficultés que nous avons le plus appris. Nous avons dû nous surpasser, trouver des solutions créatives pour faire face aux différents problèmes quand il semblait ne plus y avoir de solutions. C'est dans ces moments que nous avons appris à nous remettre en question et à « faire preuve de confiance, mais pas de certitude ».

Festival International des jeux de Cannes en 2015Morning au Festival International des jeux de Cannes en 2015

Confiants de nos capacités et heureux de pouvoir mettre en œuvre nos idées – bonnes ou mauvaises – nous avons continué de faire évoluer le projet depuis ma petite chambre étudiante où les cubes s’empilaient jusqu’au-dessus du lit... Rapidement, ce petit projet a pris plus d’ampleur, partant de 3-4 commandes quotidiennes, à plus d’une centaine par jour pendant la période de Noël !

Changement d’échelle

Après avoir vendu des cubes sur internet et être devenus spécialistes en la matière, il a été possible de se projeter plus loin. La chambre étudiante ne suffisant plus, nous nous sommes réfugiés au sous-sol de mon école de commerce pour avoir plus de place et travailler sur de vrais bureaux.

Avant tout, il a fallu consolider nos acquis en organisant méthodiquement les préparations de commandes, parfois la nuit, pour être sûrs qu’elles soient expédiées le lendemain. Nous devions ensuite attendre le lendemain et l’ouverture du bureau de poste le plus proche pour amener nos colis à affranchir un par un…

C’est aussi la période durant laquelle nous avons commencé à démarcher des boutiques de jeux afin de leur vendre nos cubes en gros. Nous devenions alors « distributeurs » grâce à notre catalogue d’une cinquantaine de cubes à l’époque. Les boutiques de Toulouse se voyaient même proposer une livraison dans la journée en scooter… Imbattable!

Deux ans après, suite à un coup de foudre au détour d’une page Kickstarter, nous avons commencé à rêver d’édition de jeu et notre première boîte de jeu pointait le bout de son nez chez nous. Première co-édition, premier Essen Spiel, arrivée de notre game developer, 2014 marque le début de notre entrée dans le monde merveilleux des start-ups et du board game.

Morning au festival International des jeux de Cannes en 2016

En effet, à partir de 2014 se sont enchaînés d’autres types de décisions comme le choix de bureaux, le financement des projets, le choix de recrutements, l’élaboration des budgets de communication, et enfin la définition d’une ligne de produits. Des sujets passionnants et qui montrent surtout que rien ne se crée en un jour. Mais les perspectives de développement étaient suffisamment intéressantes et nous avons décidé de nous révéler aux yeux du monde avec une première participation au Festival International des Jeux de Cannes et un record du monde homologué par le Guinness Book sur notre stand (résolution du plus grand nombre de cubes en 1 heure) !

Et si nous faisions nos propres jeux

Chez Morning nous avons toujours cherché à​ faire adhérer une équipe motivée à des projets ambitieux. Cette dimension humaine est loin d’être négligeable car c’est là que nous apportons aujourd’hui une vraie différence. D’un petit site de e-commerce à une maison d’édition de jeux de société, cette croissance inattendue vient surtout de ceux qui donnent quotidiennement – ou ont donné par le passé – le meilleur d’eux-mêmes pour apporter leur pierre à l’édifice de cette formidable aventure.

Les débuts de Morning sur le marché du jeu de société 

 

Le fait d’éditer aujourd’hui nos propres jeux est précisément lié à l’apport d’une équipe créative, ambitieuse, à l’écoute des besoins du marché et des clients, et capable de tout donner pour faire du mieux possible.

Mais travailler dans le jeu impose toutefois de garder tout le professionnalisme et toute l’expertise acquise avant et pendant cette aventure. D’autant qu’après plusieurs années maintenant sur ce marché passionnant, nous nous devons d’être exigeants avec nous-même et surtout de continuer à prendre autant de plaisir dans cette aventure !

Il n’est pas donc question de faire n’importe quoi et notre objectif pour la suite est de continuer à éditer des jeux originaux et d’une très bonne qualité matérielle et graphique. C’est un pari que nous prenons avec beaucoup d’enthousiasme, en espérant que ces jeux puisse contenter le plus grand nombre !

Valentin. 

Share article

Commentaires

  • bravo à toutes et tous, une équipe super dynamique, la saga morning est en pleine expansion ces dirigeants et ses collaborateurs s’impliquent au maximum pour le développement des jeux et de l’entreprise.
    Au plaisir de participer et de vous rencontrer sur Toulouse
    Patrick Portes

Commentaires soumis à modération